« Le jour où la facture électronique arrivera, nous serons prêts grâce à MEG » CEG 13 décembre 2021
« Le jour où la facture électronique arrivera, nous serons prêts grâce à MEG »

Alexandre Rotureau,
Membre du CEG et Directeur Général du Groupe ADECIA.

Pouvez-vous nous présenter le cabinet ADECIA ?

ADECIA est une entreprise d’expertise comptable née en 1956 et présente dans le Grand Ouest. Nous avons 13 agences, réparties dans l’ouest entre Angers et La Rochelle, avec 280 collaborateurs. Nous accompagnons plus de 4000 clients.

Je suis Directeur Général du groupe, et je dirige également sa filiale Solunéo, dédiée à l’accompagnement technologique de nos clients, à travers laquelle nous diffusons la suite logicielle MEG (Mon Expert en Gestion) de RCA.

Depuis combien de temps diffusez-vous MEG auprès de vos clients ?

Nous déployons le module MEG Facturation depuis très longtemps.

Pour les licences Premium (MEG Achats, MEG Banque …), le déploiement est plus récent et a été vraiment accéléré avec le Covid-19, car nous étions confrontés au besoin de collecter les pièces justificatives à distance.

Depuis, le module MEG Achats est devenu le processus d’entrée unique pour les nouveaux clients d’ADECIA, en complément du contact humain avec son expert-comptable bien entendu. En parallèle, nous diffusons progressivement la solution auprès de nos clients historiques, car nous sommes vraiment convaincus de sa pertinence.

Existe-t-il un client MEG type ?

Absolument pas ! Parmi les clients historiques qui s’emparent progressivement de la solution, on aurait pu croire que les nouvelles générations auraient été surreprésentées. Cela n’est finalement pas le cas. Tous les profils de clients se retrouvent intéressés par la solution.

Auprès de combien de clients l’avez-vous déployé ?

Nous avons déployé MEG Facturation auprès de 500 clients environ, et les licences MEG Premium auprès de 450 clients (en un an seulement !).

Avez-vous formalisé un processus d’onboarding pour les nouveaux clients MEG ?  

Plus que cela : nous avons désormais une équipe dédiée au sujet. Une personne a été recrutée en mars 2021 pour accompagner les clients et les collaborateurs du cabinet sur des aspects techniques liés à l’utilisation de MEG, et lever les réticences (y compris en interne) vis-à-vis du passage à l’outil. Cette « référente MEG » fait un travail remarquable d’évangélisation et d’accompagnement. Elle sera très prochainement secondée par une 2ème personne.

Vous dites avoir noté des réticences en interne vis-à-vis de l’outil : pour quelles raisons ?

Effectivement, le passage vers MEG a transformé les relations de travail existantes entre les collaborateurs et leurs clients : la plateforme agit comme un outil de pré-comptabilité et certains collaborateurs ont pu avoir le sentiment que la machine les remplacerait sur une partie de leur travail. 

En interne, nous avons donc fait un travail de pédagogie pour faire comprendre à nos collaborateurs que cet outil allait au contraire les décharger d’une partie parfois fastidieuse de leur travail (saisir des dates, des montants de TVA, des montants TTC …) et leur permettre de se concentrer sur l’essentiel : l’analyse comptable, la vraie relation clients, et les actions à plus forte valeur ajoutée pour le client comme pour nous.

« MEG est un facteur ennoblissant du métier des collaborateurs comptables»

Grâce à ce travail d’accompagnement, nos collaborateurs voient désormais MEG comme un outil ennoblissant leur travail.

Quels sont les bénéfices concrets de MEG sur les processus de travail ? 

MEG nous permet d’étaler la charge de travail, et surtout la cadence de traitement et d’intégration des factures dans la comptabilité. Les clients déposent désormais les factures dans l’outil au fil de l’eau, quand ils ont quelques secondes de libre devant eux. Ils disposent de plusieurs canaux pour le faire : le scanner, la photo par téléphone, l’envoi par email … Cette flexibilité dans les modes de dépôt leur plaît énormément !

MEG nous permet surtout de gagner du temps dans la phase de construction de bilan comptable, car l’outil est interfacé avec notre solution de production comptable. Au moment du bilan, nous pouvons retrouver et consulter les justificatifs très facilement : un temps précieux de gagné.

« MEG prépare les clients et les collaborateurs à la généralisation de la facture électronique »

Mais le bénéfice majeur de MEG selon moi est de préparer les clients, et les collaborateurs, à la généralisation prochaine de la facture électronique. MEG est un formidable vecteur de pédagogie dans ce sens. Le jour où la facture électronique arrivera, le processus sera déjà en place.

Pourquoi avoir choisi la solution MEG de RCA, et pas une autre ?

La solution MEG de RCA est très bien d’un point de vue technologique, mais elle est n’est pas la seule méritante sur le marché. Deux autres raisons nous ont délibérément poussés à choisir MEG.

La première : la possibilité de proposer MEG en marque blanche à nos clients, qui la voient donc comme un produit « Solunéo by ADECIA ». Cela apporte une grande valeur à notre entreprise.

La seconde, qui est sans doute la plus importante : l’engagement indéfectible de RCA vis-à-vis des experts comptables. RCA a pris l’engagement ferme de ne jamais proposer sa solution en direct à nos clients, et l’expert-comptable continuera toujours à être la porte d’entrée des flux d’informations clients. C’est un gage d’indépendance auquel nous sommes extrêmement sensibles dans un univers où les acteurs de la comptabilité en ligne font souvent feu de tout bois … et n’hésitent pas à nous court-circuiter en s’adressant directement à nous ET à nos clients.

« L’engagement de RCA auprès des experts comptables nous a délibérément poussés à choisir MEG »

Vous participez au lancement du Club des Experts en Gestion (CEG) en avril 2022. Qu’en attendez-vous ?

Le CEG pour nous est avant tout une puissante cellule de veille, pour rester à l’affût des évolutions et tendances de notre marché. Grâce à ce dispositif de veille stratégique intégrée, RCA répond à nos questions avant même qu’on se les soit posées.

« RCA répond à nos questions avant qu’on ne se les soit posées »

Je vois aussi le CEG comme un lieu pour faire remonter nos demandes d’évolutions de la plateforme de manière plus efficace, en lien très étroit avec la direction et les équipes techniques de RCA.

Nous attendons par exemple des perfectionnements de l’OCR (Reconnaissance Optique des Caractères) sur les factures, et également dans les interfaces avec notre outil de production comptable. C’est cet esprit de collaboration étroite avec RCA qui nous permet d’avancer tous ensemble.

Les trois mots qui évoquent le mieux MEG pour vous ?

Intuitivité.
Plateformisation.
Simplicité.

Comment voyez-vous l’évolution de votre profession ?

Notre profession d’expertise comptable fait face à une concurrence féroce mais finalement assez saine des pure players de la comptabilité numérique : cette situation nous force à nous remettre en question en permanence et à devenir avant-gardistes. 

En étant au maximum interfacés avec nos clients (comme à travers MEG), notre niveau de service « monte d’un cran » : avec une vision partagée de leur échéancier de paiement par exemple, nous pouvons désormais leur proposer de les décharger de certaines taches (le paiement des factures, les relances des clients, etc). Nous pouvons dire à nos clients : « concentrez-vous sur ce que vous faites de mieux : votre métier ».

De fait, notre recrutement doit aussi évoluer pour prendre en charge ce type d’actions qui ne sont pas du ressort d’un collaborateur comptable expérimenté, et permettre à ces derniers de se concentrer sur un accompagnement comptable à très forte valeur ajoutée. La numérisation nous transforme donc, en profondeur.

Le succès d’un déploiement réussi de MEG, quel est-il ?

Il faut des équipes convaincues qu’il faut bouger avec, voire AVANT son temps.
Chez ADECIA, cette conviction fait partie de la stratégie. Elle irrigue, depuis lors, toute l’entreprise.

Interview réalisée par Marine LEVESQUE, journaliste